Les signes ne trompent pas Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • «Ave, ave, ave Maria», sonne à chaque heure la cloche de la basilique de l’Immaculée Conception. Dans le sanctuaire vont et viennent des Romands, des Indiens, des Croates, des Irlandais, des Bavarois. Tous, le soir venu, chantent cet air d’une même voix. Chacun dans sa langue, ils disent leurs Ave et leurs Pater. Lourdes renverse Babel de la même manière que la Pentecôte, selon les mots de Vincent Lafargue (EM20): la langue avait été embrouillée pour que les hommes ne se comprennent plus (Gn 11, 6-9); malgré la diversité des langues, ici, ils parlent le même langage.

    Ce n’est pas le plus petit miracle de cette grotte qui a vu des apparitions puis des guérisons. Qui voit encore et toujours passer, émus, pleurant ou souriant, des pèlerins qui tous ont leur histoire et leurs blessures. Qui tous portent dans leur cœur et leurs prières tant d’autres personnes. Pas un d’entre eux n’arrive à Lourdes sans que des proches, des amis, des connaissances ne lui aient demandé de mettre un cierge à leur intention ou de leur rapporter un peu de cette eau toujours vive. «Priez pour ceux qui n’ont pas pu venir et pour ceux qui ne savent pas prier», précise-t-on aux pèlerins à l’issue de la procession aux flambeaux.

    «Il faut bien ceux qui prient toujours pour ceux qui ne prient jamais», lit-on dans Les Misérables, dans un chapitre terrible sur la vie religieuse. Ce qui n’est pas anodin, Victor Hugo ne pouvant être soupçonné de sympathies catholiques. Mais il savait lui aussi que la prière – du religieux, du pèlerin, du «simple» croyant – est un réconfort pour l’athée, pour l’agnostique, pour celui qui doute. Autant qu’elle l’est pour ces malades éprouvés dans leur chair, leur esprit ou leur âme et qui ne demandent pas même leur guérison.

    La prière est un réconfort pour l’athée, pour l’agnostique.

    A Lourdes, une saine et belle ferveur entoure la statue de la Vierge couronnée et la flèche de la basilique, semblable à celle qui accompagne les processions de la Fête-Dieu. Ces manifestations de foi sont des signes de la présence de Dieu dans notre monde que nous abandonnons plus que lui ne le fait. Et ces signes ne trompent pas. 

    Articles en relation


    Portrait de l’Echo: Raffaela Morard-Passera

    A Lourdes, les malades peuvent compter sur la présence bienveillante des hospitaliers et d’infirmières, ainsi que de médecins. Dont Raffaela Morard-Passera qui était présente à la Pentecôte, lors du pèlerinage romand. Elle répondait à un appel ressenti l’an dernier dans le sanctuaire.


    Pour la centième fois à Lourdes

    Près de 1800 personnes se sont confiées à la Vierge à Lourdes (F) du 19 au 25 mai à l’occasion du 100e pèlerinage interdiocésain de Suisse romande. Malades, hospitaliers, prêtres et fidèles ont fait une expérience communautaire, apportant chacun son histoire, ses espoirs et son sourire.


    Les Romands à Lourdes

    Le Pèlerinage de printemps de la Suisse romande à Lourdes a rassemblé, du 22 au 26 mai, des centaines de croyants fervents. L’occasion de se replonger dans le climat de simplicité et de fraternité qui caractérise cette cité mariale.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés